Evasion...

Des citations, des billets d'humeur sur tout et rien...Mes miscellanées....

L'écoramarche...

Depuis quelques temps je pratique l'écoramarche. 

C'est quoi l'ecoramarche? A l'instar du plogging qui nous vient de Suéde qui consiste à courir et de ramasser tous les déchets que l'on trouve sur son chemin, l'écoramarche, c'est la même chose mais en marchant.

Je préfère le néologisme ou barbarisme ou encore mot valise d'écoramarche qui est la contraction d'écologie, ramasser et marche au plogging qui est un mot valise anglosaxon.

Je pratique l'écoramarche car ma santé ne permet plus de courir, c'est venu comme une évidence.

J'ai commencé cette pratique dans mon quartier où se trouve de nombreux sentiers en ville, où je ramasse tout ce qui traîne et qui défigure ces coins de nature, puis je l'ai étendu à toutes les ballades que je pratique seul ou en famille.

Il ne faut pas grand chose, un sac poubelle et un gant à usage unique, de bonnes chaussures et c'est parti.

Si cette pratique venait à se développer, nos quartiers, nos campagnes et nos forêts ne s'en porteraient que mieux.

L'idée est de stigmatiser les malotrus, indélicats et négligeants de tout poils qui se comportent comme des cochons partout où ils se trouvent.

Alors si vous vous sentez l'âme écoresponsable et avez la volonté d'être utile au plus grand nombre, n'hésitez pas, tous à vos sacs poubelle et en avant.

Bien à vous.

dechets


Pussy Riot

Soutien aux Pussy Riot, non à l'obscurantisme post-soviètique.

Certes la façon de faire était maladroite et relève plus de la blague potache ou du pari stupide, mais ce type d'action est symptomatique de ce qui se passe en Russie. La pseudo-démocratie qui règne dans ce pays pousse parfois les gens au bord du désespoir à faire n'importe quoi.

Les Pussy-Riot ont gagnées d'une certaine façon leur pari, qui les connaissait au delà des frontières russes avant ce coup d'éclat?

Bravo les filles et courage pour ces dures années qui s'annonce.

Soutien aux Pussy Riot.

Pussy Riot

Posté par OldTitus à 08:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

70 000 000 000 000...

ADN_animation

Tous les êtres vivants et en particulier les Hommes (avec un grand H pour ne pas exclure les femmes), qui ont la chance d'être en vie aujourd'hui sont le résultat d'une incroyable loterie, jugez plutôt.

Nous sommes tous porteur, de l'algue en passant par le hérisson et jusqu'à l'Homme, d'un message qui fait que nous sommes unique, c'est notre ADN (Acide DésoxiriboNucléïque). Connu de tous grâce aux séries américaines en tout genre où la police scientifique ne peut rien faire sans cette miraculeuse molécule.

Cette fameuse molélcule géante en double hélice est présente dans toutes les cellules vivantes. Elle contient les informations nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme mais également notre code génétique. Ce code qui fait que je suis blond, grand avec les yeux bleus par exemple et que vous êtes petit, gros et moche (je plaisante, c'est l'inverse!).

La découverte de sa présence dans nos cellules jusqu'à son principe de fonctionnement s'est étalée de 1869 à 1953. il a fallu du temps pour commencer à comprendre et il en faudra encore beaucoup pour en perçer tous les secrets.

La grande loterie...L'espèce humaine possède 23 paires de chromosomes (on les trouve dans nos cellules et c'est dans les chromosomes que l'on trouve l'ADN, capito?). Lorsqu'un homme féconde une femme, il envoi à l'assaut de l'ovule une armée de spermatozoïdes. Chacun d'entre eux, comme l'ovule, est porteur de la moitié du message génétique du géniteur ou de la génitrice pour l'ovule, soit 23 chromosomes (23 paires / 2). Une différence majeure entre l'ovule et le spermatozoïde, ce dernier est porteur du chromosome X ou Y qui déterminera le sexe du futur petit génie.

A partir de ce postulat on peut en déduire ce qui suit : l'homme comme la femme sont donc porteur de 2 puissance 23 combinaisons possibles à partir de leur patrimoine génétique, soit 8 388 608, ce qui n'est pas une paille. C'est le potentiel d'information pour fabriquer un humain que transporte chaque gamète.

Au moment de la fécondation," 2 puissance 23" de l'homme se combine avec "2 puissance 23" de la femme (2e23 x 2e23), ce qui donne 70 368 000 000 000 de combinaisons (70 368 mille milliards).

Donc on peut en déduire que nous sommes tous le résultat d'une formidable loterie où le nombre de combinaisons du Loto paraît bien ridicule (un peu plus de 19 millions de combinaisons pour le Loto national et plus 76 millions pour l'EURO million). La loterie de la vie c'est du sérieux, ce qui explique que nous sommes tous différent, enfin dans l'absolu ce n'est peut-être pas si simple.

Potentiellement et compte tenu que les combinaisons ne sont pas infinies cela signifie qu'un individu peut naître deux fois des mêmes parents, comprenez une copie, un clone. Leur éducation, leur environnement et leurs expériences de vie feraient qu'ils seraient différents, mais physiquement et physiologiquement ce serait les mêmes (comme des vrais jumaux mais issus d'une fécondation différente). La chance ou le risque, c'est selon, est infiniment très faible mais reste possible. De plus, compte tenu du petit nombre d'enfantements qu'a une femme au cours de sa vie, cela diminue les possibilités de se retrouver à table avec son double plus jeune ou plus vieux puisqu'issu dune autre conception.

Sur un plan plus philosophique, si cela pouvait aider quelques excités à comprendre la valeur de la vie et la chance qu'ils ont d'être là, ils ne gaspilleraient pas leur temps (et le notre du même coup) à emmerder leurs semblables.

A tous ceux qui liront ce petit essai, épanouissez-vous, profitez, soyez cool. Mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas seul et que vous avez un voisin, peut-être même plusieurs et plus certainement une famille et des amis. Alors laissez les vivre, la liberté n'est le monopole de personne mais elle est indispensable à tous. Votre fille est lesbienne, ce n'est pas grave et en plus elle ne l'a pas choisi, ce n'est pas une raison pour la renier. Votre père est alcoolique, aidez le mais ne le laissez pas tomber. Votre voisin est bruyant, parlez-en avec lui, dans le calme, en expliquant votre point de vue. Et si malgré tout vous avez du mal avec votre prochain, envisagez de vous isoler sur une île déserte ou sur le sommet d'une montagne. Vous serrez libre, vous n'emmerderez personne et personne ne vous emmerdera, et la vie, toujours miraculeuse,  sera respectée.

Gardez en permanence à l'esprit dans un petit coin de votre cerveau, don de la nature inestimable et qui apparemment n'équipe pas tous le monde : la vie est précieuse et la liberté impose d'obéir à des règles. On ne sait pas faire autrement pour nous supporter les uns, les autres.

Bonne journée.

Posté par OldTitus à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 janvier 2011

INDIGNEZ-VOUS...

Je m'indigne de la campagne de calomnies que répandent quelques "bien pensants" sur Stéphane HESSEL. Le qualifier d'antijuif alors que son père était juif me fait bien rire. Cela montre une fois de plus l'étroitesse d'esprit et le manque de pertinence dans les propos de quelques uns.

Franchement les "juifs" vous nous emmerdez avec votre paranoïa antijuive. L'Holocauste d'hier n'est pas un prétexte pour avoir le droit de tout faire et de tout dire aujourd'hui. Quand Israël fait des conneries, il faut le dire, le dénoncer. L' erreur est humaine il me semble. Je ne suis pas antisémite et encore moins raciste mais ce que fait Israël avec le peuple palestinien est indigne. La paix dans cette région du monde ne se fera qu'au prix de concessions bilatérales. Les droits de l'Homme en Israël sont bafoués tous les jours, seuls les droits des israéliens ont droit de citer.

Alors STOP, ça suffit, juifs de toutes origines arrêtez de vous sentir persécutés à chaque fois que l'un d'entre vous dit ou fait une connerie. Le sort tragique de votre peuple ne vous donne pas le droit aujourd'hui de vous comporter de la sorte. Cet épisode lamentable de l'histoire des hommes aurait du vous ouvrir le coeur et l'esprit, et je reste confiant et optimiste, je pense que c'est toujours possible, il faut persévérer. Il faut garder présent à l'esprit que les frustrations ont toujours engendrées la violence. Alors ne vous étonnez pas de prendre quelques roquettes...

Il y a de la place pour tous le monde sur cette petite planète, il faudrait juste que chacun respecte son voisin avec ses différences. N'acceptons pas l'inacceptable. Continuons à nous indignez...

Faisons preuve tous ensemble de maturité. Le bonheur des hommes écrit les pages blanches de l'histoire. 

 

Soutien à Stéphane HESSEL.

 

Posté par OldTitus à 10:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 août 2010

L'histoire à l'endroit...

 

Il se passe quelques fois des événements curieux dans l'histoire des hommes et pour cet article je voudrai vous faire part d'infos, que l'histoire officielle passe souvent sous silence, sur l'émancipation des noirs aux États-Unis. L'histoire est capricieuse et les nuances nombreuses, il faut parfois rappeler certains faits et remettre l'histoire à l'endroit.

LINCOLN...

230px_Abraham_Lincoln_head_on_shoulders_photo_portraitLe parti Républicain, aujourd'hui considéré comme le monolithe du conservatisme, ce repère des « néo-con » n'a pas toujours eu une ligne de conduite aussi dure. En effet en 1858 un sénateur du nom de LINCOLN, encore inconnu de la plupart, prononça un discours mettant en évidence une probable désunion des états sur le problème de l'esclavage. Dés le début de son entrée en politique LINCOLN s'est démarqué par sa position anti-escalvagiste, mais avec des nuances (voir plus loin), il n'approuvait pas le droit de vote des noirs. Curiosité du temps ce sénateur va tout de même gagner les élections présidentielles de 1861 pour le compte du tout jeune parti républicain (1854). Autre curiosité il a gagné en s'étant associé avec un vice -président démocrate et... esclavagiste, Andrew JOHNSON. L'élection d'un président anti-esclavagiste va précipiter les États-Unis dans la guerre civile, mieux connue chez nous sous le nom de guerre de Sécession. LINCOLN ne changera pas de position pour autant et signera le 22 septembre 1862 un amendement proclamant l'émancipation des noirs. Donc pour ceux qui n'ont pas pris de notes, c'est bien un président républicain qui a signé le 13ème amendement mettant un coup d'arrêt à l'esclavage. LINCOLN disait « je me refuse d'être un esclave et je me refuse d'être un maître, c'est l'idée que je me fait de la démocratie ». Mais ne nous méprenons pas tout de même, cette volonté d'abolir l'esclavage n'a jamais été la priorité de LINCOLN. Cette idée a fait son chemin au fur et à mesure que la guerre de sécession se durcissait. Cette guerre devenue plus tard le symbole de l'abolitionnisme aux Etats-Unis, n'était en fait que la conséquence inévitable d'une vision économique différente entre les états du nord et ceux du sud. Deux élites s'opposaient, chacune pour défendre son mode de vie. Pour conclure ce billet sur LINCOLN et pour montrer que, comme tout politicien qui se respecte, il a surfé sur la vague de l'opportunisme qui le portait, en 1858 il déclarait lors de sa campagne pour le poste de sénateur de l'Illinois " Je ne suis- et je n'ai jamais été- pour l'instauration sur quelque mode que ce soit d'une égalité sociale et politique des races blanche et noire (applaudissements). Je ne suis pas non plus- et n'ai jamais été- pour que l'on accorde aux noirs le droit de vote ou celui d'être juré; pas plus que pour autoriser leur accession aux postes administratifs ou les mariages inter-raciaux...Aussi, comme tout cela leur est interdit et qu'ils doivent rester entre eux, il en découle qu'il doit nécessairement y avoir des supérieurs et des inférieurs. En ce qui me concerne, comme tout le monde, je suis favorable à ce que les blancs jouissent du statut de supériorité...". La guerre avait pour but de préserver l'union et non pas d'abolir l'esclavage. Wendell PHILLIPS, orateur et abolitionniste disait en 1862 " LINCOLN peut ne pas la souhaiter (la guerre), mais il ne pourra l'empêcher...Les noirs sont le grain de sable dans les rouages et la machine pourra redémarrer que lorsqu'on l'en aura retiré". Et oui le racisme était aussi bien ancré au nord que l'esclavagisme au sud (Howar Zinn). La légende a fait le reste. Enfin merci quand même Mr LINCOLN, vous l'avez payé très cher et où en serions nous aujourd'hui sans vous.

 

Autre curiosité du temps, le partie démocrate, plus ancien (fin XVIIIème), va se diviser en démocrates du nord ( modérés) et démocrates du sud ( esclavagistes) et ces derniers vont porter à la présidence des confédérés le démocrate Jefferson DAVIS. On se demande si l'histoire ne s'est pas trompée dans la transcription des faits; on se demande aujourd'hui comment peut-on être démocrate et esclavagiste??!!

GRANT...

Autre bizarrerie de l'histoire américaine assez peu connue chez nous. Ulysse Simpson GRANT le vainqueur de la guerre de Sécession, qui deviendra 180px_UlysseGrantle 18ème président des États-Unis pour le compte du parti républicain en 1868 et qui sera réélu en 1872 fera à l'image de LINCOLN ce qu'il pensait être juste pour son pays et les noirs américains. Fait surprenant et oublié, il signera en 1870 le 15ème amendement à la constitution donnant le droit de vote sans distinction de race. Cet amendement faisait suite a une courte période après la guerre civile où les noirs avaient obtenus le droit de vote malgré le véto répété du président Andrew JONHSON, successeur de LINCOLN après son assassinat. La loi fut bien évidemment diversement appliquée suivant les états, notamment dans le sud (JONHSON était originaire de la Caroline du Nord, donc sudiste et assumait pleinement ses positions esclavagistes, d'où ses vétos successifs). Lors de l'élection présidentielle de 1868 sept cent mille noirs votèrent; Grant l'emporta avec seulement trois cent mille voix d'avance, de là à dire que sans le vote des noirs il n'aurait pas été élu...  Cet amendement,comme les précédents, sera volontairement ignoré de la plupart, les états du sud signerons des lois d'application le rendant...inapplicable comme par exemple un test scolaire pour avoir le droit de vote ou le paiement d'une taxe. Tout ceci était bien sur inabordable à la majorité des noirs de l'époque. GRANT signera également en 1871 le Ku Klux Klan Act, rendant cette organisation hors la loi et de fait tombera en sommeil jusqu'à l'aube du XXème siècle. Malgré toute cette bonne volonté et ces bonnes âmes, la ségrégation raciale aura encore de beaux jours devant elle. Voilà les républicains comme je les aime.

KENNEDY...

Il faudra attendre 1961 et John F. KENNEDY pour que la tendance s'inverse, pour que les démocrates deviennent...des démocrates et les républicains...des républicains. KENNEDY fera les premiers gestes en faveur de la minorité noires. Lindon JOHNSON signera le 6 août 1965 le Voting Right Act donnant le droit de vote à tous les noirs malgré l'amendement de GRANT datant de 1870.

OBAMA...

200px_Official_portrait_of_Barack_ObamaMalgré l'élection de Barak OBAMA, tout ne semble pas absolument gagné puisque G. W. BUSH à signé le 27 juillet 2006 le prolongement  du Voting Right Act pour 25 ans. Et si dans 25 ans il n'était pas prolongé? Ce serait pas mal Mr OBAMA de graver ça dans le marbre.

Les préjugés ont la vie dure, sacrés américains.

 

Pour finir je vous conseille la lecture d'un excellentissime bouquin "une histoire populaire des Etats-Unis, de 1492 à nos jours" d'Howard ZINN (décédé hélas en janvier dernier). Ce livre est une pépite. L'auteur raconte la grande histoire de son pays mais en passant par celle des petits, des sans grades, du commun sans qui l'histoire serait souvent une page blanche. L'histoire officielle oublie volontiers le côté obscur des grands pour mieux construire la légende, ZINN remet les choses en place. 800 pages qui se dévorent avec grand plaisir.

Posté par OldTitus à 12:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 avril 2009

Conditionnement et extrémisme...

Face à un extrémisme, un sujet lambda éprouvera comme première émotion la peur puis l'incompréhension.
Viendra ensuite le rejet.
Puis si l'individu est soumis à cet extrémisme dans le durée, le temps fera son œuvre et il finira par s'habituer.
Il deviendra même passif, l'Homme s'habitue à tout.
Enfin et malheureusement le sujet basculera, la contagion gagnera et ce sera la conversion de tout un chacun et les frustrations les plus profondes pourront enfin s'exprimer.

C'est une forme de conditionnement passif.

La difficulté est de conserver son libre arbitre, ne pas se laisser enfermer dans un système de pensée. Il ne faut pas que l'esprit de chacun aboutisse à l'acceptation de l'inacceptable.

Le conditionnement est inhérent à la condition humaine.

"L'homme libre est celui qui vit sous l'empire de la raison, entendez qu'il soit délivré des préjugés, des passions aveugles et de tout ce qu'il y a d'inhumain en lui. " Spinoza.


Posté par OldTitus à 01:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2009

Susan Boyle...Incroyable talent

A star is born...

Je ne me lasse pas de regarder et surtout d'écouter cette vidéo. Cette femme est touchante de simplicité, d'humilité et elle possède un réel talent. Son succès soudain a déjà dépassé les frontières du Royaume-Unis.

 

Cette célibataire endurcie de 47 ans est devenue une star en participant à l'émission «Britain got talent», équivalent de notre «Nouvelle star» en Angleterre....    Quand l’Ecosse profonde donne une leçon de talent et de respect à la télévision britannique, cela donne une vidéo buzz incontournable. Susan Boyle, modeste candidate écossaise  qui chante à l'église depuis l'âge de 12 ans, est devenue une star outre-Manche en participant à cette émission de télé-crochet.  Observez la tête des jurys et les petits sourires en coin, leur expression de surprise en dit long sur le jugement hâtif qu'ils ont eu en se fiant uniquement à l'image que Susan renvoyait.

 

Bravo Susan et merci pour ce petit moment de bonheur.

 

Pour ceux et celles qui ne comprennent pas l'anglais voici la version traduite en français en cliquant ici.

 

Posté par OldTitus à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 avril 2009

Hipocondriaque mais pas trop...

"Quand je m'examine, je m'inquiète. Mais quand je me compare, je me rassure." Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, évêque d'Autun.

talleyrand_devil

Posté par OldTitus à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2009

Sacré Jacquot...

Che_dess_Sondron_copie_1"Je ne suis pas un fanatique du bouddhisme, du taoïsme, de l'islam ou d'autre chose. Mais je ne supporte pas le rejet des autres cultures par la civilisation occidentale. La moutarde me monte au nez quand j'entends tous ces ignorants arrogants, européens ou américains, couvrir de leur mépris les arts premiers. Des pithécanthropes de la culture, voilà ce qu'ils sont." Jacques CHIRAC.
Tu as bien raison mon Jacquot je suis d'accord avec toi, du moins pour ça!

Posté par OldTitus à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2009

CQFD...

En essayant continuellement on finit toujours par réussir. Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche.
gaston

Posté par OldTitus à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,